The Bricks (板砖), du ska-punk de Hangzhou vraiment pas civilisé

The Bricks (板砖) n’est ni le groupe le plus connu, ni le plus ancien de la scène punk chinoise. Outre le fait qu’il se soit créé en 2001 à Hangzhou, capitale du Zhejiang proche de Shanghai, surtout connue ces temps-ci pour être la ville natale de Jack Ma – le sosie de Michael Jackson, fondateur d’Alibaba – The Bricks est avant tout un groupe singulier, qui a su amorcer un tournant ska dès son second album, à l’humour très acerbe.

Les trois membres fondateurs du groupe sont le chanteur Ma Tian (麦田), le guitariste Da Zhong (大钟) et le batteur Zhang Zhen (张震), auxquels se sont rajoutés au fil des années de nombreux autres membres, notamment des trompettistes, afin de se rapprocher d’un son nettement plus ska. Le groupe s’est récemment séparé, mais il a sans aucun doute influencé l’écriture d’autres groupes de punk par leur côté loser (屌丝 – diaosi) sympathique. Ils ont également étaient l’objet de moqueries de la part d’un groupe shanghaïen, mais nous y reviendrons plus tard…

Venons en au fait: en 2006 paraît en autoprod leur premier album composé de 22 (!) titres, au son résolument sale et aux paroles outrageusement grossières (il faut préciser qu’une première version de l’album était sorti de manière encore plus confidentielle en 2002). Dans la plus pure tradition punk, le livret est une mauvaise photocopie noir et blanc, avec des images incrustées sur Paint, et au titre ô combien éloquent, “吗乐隔壁你的生活” (“MLGB U Life”), que l’on pourrait traduire par “Nique ta vie”. “MLGB” (ou la transcription phonétique “吗乐隔壁”) étant l’anagramme couramment usitée pour restituer l’insulte “妈了个逼” (“Ma le ge bi”, “la chatte à ta mère”) – qui a valu quelques ennuis avec la justice à un automobiliste qui l’avait utilisé comme plaque d’immatriculation dernièrement (ou comme le dit pudiquement le South China Morning Post, “f*** your mother’s ****”). MLGB est également le nom du label créé par The Bricks pour produire leurs albums.

Track List:

01 我是你的卫生巾 (Je suis ta serviette hygiénique)
02 我认识的姑娘都是神经病 (Toutes les filles que je connais sont des malades mentales)
03 告别处女的夜晚 (Le soir où j’ai dit adieu à la vierge)
04 改变 (Changement, tiens ça me rappelle une chanson d’Orelsan)
05 神州6号 (Numéro 6 Shenzhou)
06 我的电话在文二路的夜市离我远去 (J’ai perdu mon téléphone dans le marché de nuit de la rue Wen’er)
07 全球美化危机 (La crise de l’embellissement mondial)
08 只有做爱才能解决一切 (Ce n’est qu’en faisant l’amour que l’on résout tout)
09 超现实主义的狗 (Chien surréaliste)
10 很狠地折磨自己 (Se tourmenter soi même sans pitié)
11 狗男女 (Une relation indécente)
12 下岗工人小夜曲 (Sérénade de l’ouvrer licencié)
13 这个下午没有颜色 (Cette après midi n’a pas de saveur)
14 56只耗子 (56 souris)
15 我认识的姑娘都是神经病(live) (Je suis ta serviette hygiénique – live)
16 如果没有做爱就没有上海 (Si tu n’as pas fait l’amour alors tu n’as pas jeux de mot avec Shanghai)
17 对你的生活没有感觉 (Je m’en fous de ta vie)
18 摇滚保护处女 (Le rock préserve les vierges)
19 感谢你们 (Merci à vous)
20 我是你的卫生巾(卡拉ok版)(Je suis ta serviette hygiénique – version karaoké)
21 和我们一样 (Le même que vous)
22 我是你的卫生巾(超级女生版)(Je suis ta serviette hygiénique – version Supergirl)

L’album, dont un certain nombre d’auditeurs voue un culte, contient des titres comme “我是你的卫生巾” (“Je suis ta serviette hygiénique”), “我认识的姑娘都是神经病” (“Les filles que je connais sont toutes des malades mentales”), “告别处女的夜晚” (“Le soir de l’adieu à la vierge”), qui établissent le côté loser du groupe. Mais il n’est pas dépourvu de titres plus acerbes, comme “下岗工人小夜曲” (“Sérénade de l’ouvrier licencié”). C’est ce dernier aspect qui sera exploité plus avant par le groupe dans leur album suivant publié en 2010, “村头朋克的派对” (“Country Punk’s Party” – le groupe ayant déménagé à la campagne), avec des titres plus engagés comme “Punx United”, et un son nettement plus ska. Un engagement qu’ils résument ainsi: “les joies et les peines du peuple des classes inférieures licenciées” (“基层下岗人民的痛苦与欢乐”).

Le troisième (et dernier) album de The Bricks paraît en 2014 et s’intitule “印度神油” (“Juncture Future”), et s’accompagne d’un court roman écrit par le chanteur Ma Tian. On y retrouve un son nettement plus ska que dans le précédent album, mettant en avant les cuivres du groupe. Ce qui n’est pas toujours du goût des premiers fans, qui demandent lors des concerts au chanteur de reprendre les titres des anciens albums, ce qui a le don d’énerver le chanteur. On peut cependant souligner la qualité de la chanson “印度神油”, et son clip vidéo magique, qui se passe de commentaires. Il faut ajouter que le “印度神油” du titre, textuellement “Huile divine indienne”, fait référence à une arnaque bien connue, celle de “l’huile aphrodisiaque” venue d’Inde, qui permettrait à son usager d’augmenter significativement sa virilité. Ce titre montre bien que 13 ans après leur création, The Bricks reste un groupe immature, paradigme du diaosi, “la nouvelle génération perdue”.

Quel meilleure hommage que ce billet publié sur WeChat au moment de la séparation du groupe, accusant avec humour The Bricks de pervertir la jeunesse chinoise, et dont le titre est, avec raison “太不文明” – “Vraiment pas civilisé”.

BONUS

Je vous l’avais promis, j’aimerais revenir sur les moqueries dont ont été victimes The Bricks de la part du (grand) groupe shanghaïen Top Floor Circus (顶楼的马戏团), aujourd’hui lui aussi séparé. Dans leur dernier double-album publié en 2013 “谈钞票伤感情 谈感情又伤钞票又伤感情” (“Money Ruins A Relationship, Yet A Relationship Ruins Money And The Relationship”), Top Floor Circus s’en prend avec humour à The Bricks dans la chanson “我去SPA,你去死吧” (que l’on pourrait traduire par “Je vais au SPA, toi tu vas mourir”, mais on perd le jeu de mot en chinois). Dans cette chanson, Top Floor Circus raconte avoir été ébloui par la prestation de The Bricks à un concert à Ningbo en 2012, et avait appris que The Bricks était allé au SPA pour solliciter les services de travailleuses du sexe – mais à une heure trop tardive. Tout cela ajoute du crédit au côté loser du groupe…

2012年个最后一天 the last day of 2012
顶马到宁波参加 Top Floor Circus went to Ningbo
搿年个跨年演唱会 to attend a new year’s eve gig
我勒台下头看板砖乐队 I was watching Banzhuan off the stage
等伊拉演好之后 when they were done
就轮到顶马上台 it would be our turn
我过去一直认为 I used to believe
板砖乐队勿过就是 that Banzhuan was only
一支三流朋克乐队 a third-rate punk band
今朝一看苗头勿对 that day I found I was wrong
伊拉让我心也要跳出来 they were so thrilling
观众pogo就像是开了场桑拿舞会 the audience were pogoing as if having a sauna dancing party
我去SPA 你去死吧 I go SPA, you go die
就勒板砖个歌声里一道去桑拿 in the song of Banzhuan, let’s go sauna
我去SPA 你去死吧 I go SPA, you go die
就勒板砖个歌声里一道去死伐 in the song of Banzhuan, let’s go to the hell
看看现在中国个摇滚乐队 look at the rock bands in China now
伊拉副吃相真个是 what they are doing
一个比一个推板 is really shabby
要么为了赚钞票削尖脑袋 they are earning money by all means
要么神兜兜豁胖 or they being stuck up
整天抱牢名人个大腿 butter up celebrities
我听到有一种讲法 I heard people saying
勒上海只有两支乐队 there are only two bands in Shanghai
一支叫顶马 一支叫其他乐队 one is the Top Floor Circus, the other is the rest
搿么我也有一种讲法 Then I would like to say
勒中国也只有两支乐队 there are only two bands in China
一支叫板砖 一支叫其他垃圾乐队 one is Banzhuan, the other is the fucking rest
我去SPA 你去死吧 I go SPA, you go die
就勒板砖个歌声里一道去桑拿 in the song of Banzhuan, let’s go sauna
我去SPA 你去死吧 I go SPA, you go die
就勒板砖个歌声里一道去死伐 in the song of Banzhuan, let’s go to the hell
等到演出全部侪结束 when the show was over
按照仔老规矩 all the bands went to eat something
所有乐队一道去吃饭 as usual
吃到凌晨三点钟个辰光 when it struck three in the morning
板砖讲身体忒吃力 Banzhuan said they were getting tired
来帮大家讲再会 it was time for them to say goodbye
后首来我再晓得 later I learned
伊拉是想去汰桑拿 they were actually heading for the sauna
但是小姐讲乃来了实在是忒晚 but the hooker said they came too late
我听了心开始流血 hearing this my heart started bleeding
恨勿得马上变成一座 I wish I could turn into a sauna
桑拿中心拨英雄们最温柔个安慰 to comfort these heroes as much as possible
我去SPA 你去死吧 I go SPA, you go die
就勒板砖个歌声里一道去桑拿 in the song of Banzhuan, let’s go sauna
我去SPA 你去死吧 I go SPA, you go die
就勒板砖个歌声里一道去死伐 in the song of Banzhuan, let’s go to the hell
我去SPA 你去死吧 I go SPA, you go die
请来顶马桑拿中心一道去桑拿 in the song of Banzhuan, let’s go sauna
我去SPA 你去死吧 I go SPA, you go die
请来顶马桑拿中心一道去死伐 in the song of Banzhuan, let’s go to the hell


Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. mati dit :

    bravo, bon job! merci!
    voici qques pieces sur l’arrivee en Chine du reggae-dub/electro entre 2003-2013, avec ex-punk Wanglei (le “CuiJian du sud” a l’epoque), etc.., tres interessant 🙂 https://www.youtube.com/channel/UCjgZEaRFWO20ETsCBVa6ANg

  1. 18/10/2018

    […] 2. 顶楼马戏团 – 朋克都是娘娘腔: Top Floor Circus is certainly the best-known Shanghai punk band, formed in 1997 and disbanded only recently. At the time, the band was heavily influenced by the scandalous American punk GG Allin, as their song « GG主义好 » (« GGism is Good ») shows. The song « 朋克都是娘娘腔 » (« All the punks are sissies ») was included in their 19 tracks album « 蔕米重访零陵路九十三号 » released in 2006. As you can see, the songs are obviously ironic and provocative, and they frequently make fun of other punk band, like The Bricks in the 2013 song « 我去SPA你去死吧 ». […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.