“Scream for Life. L’invention d’une contre-culture punk en Chine populaire” – la B.O.

Le livre Scream for Life. L’invention d’une contre-culture punk en Chine populaire, aboutissement de mes recherches sur le mouvement punk en Chine, sort aux Presses Universitaires de Rennes le 31 mars 2022. Vous pouvez retrouver ici la liste des chansons mentionnées et traduites dans le cœur du texte, ainsi que la pagination, pour pouvoir écouter la musique et lire le livre en même temps (incroyable la technologie). Assurez-vous de mettre le son assez fort pour en faire profiter vos voisin·es. Vous retrouverez ci-dessous un résumé ainsi que le sommaire et l’introduction du livre, mais avant tout une playlist inspirée par le livre ainsi que la liste de toutes les chansons rencontrées au fil du livre.

L’émergence au milieu des années 1990 en République populaire de Chine d’un underground musical punk à Pékin et Wuhan a de quoi surprendre, quelques années seulement après la répression du mouvement démocratique de Tian’anmen. De jeunes Chinois et Chinoises ont ainsi investi des espaces en dehors du marché et de l’État afin de constituer des communautés alternatives où de nouvelles formes de vie ont été expérimentées loin des critères établis par le Parti communiste chinois.

Cet ouvrage retrace pour la première fois l’histoire du punk chinois, replacé dans le contexte plus large des mouvements contre-culturels chinois, et tente, en adoptant une approche ethnographique, de donner une idée précise de ce qui s’élabore dans ces espaces et des significations que les acteurs du punk attribuent à leurs pratiques musicales. De l’histoire du rock chinois des années 1980 à l’introduction sur le marché noir des dakou (CD et cassettes de contrebande venus de l’Occident), en passant par les tournées en compagnie des groupes de punk, les insultes proférées dans les chansons, ou les pogos dansés dans des salles de concert minuscules, cet ouvrage apporte un éclairage inédit sur un mouvement contestataire encore largement méconnu. Alors que le régime chinois contrôle de plus en plus fermement les modalités d’expression publique, cette analyse du punk explique comment un discours de vérité sur le pouvoir s’est élaboré aux marges de la société chinoise, perpétuant la mémoire des luttes passées et préparant celles à venir.

  1. SMZB, “Scream for Life”
  2. Cui Jian 崔健, “Le retour du vagabond” 浪子归
  3. Cui Jian, “Je ne possède rien” 一无所有
  4. UnderBaby 地下婴儿, “Tous pareil” 都一样
  5. Reflector 反光镜, “L’armée de l’ennui” 无聊军队
  6. Reflector, “Ce que j’ai envie de dire” 我想说的话
  7. Reflector, “Scream” 嚎叫
  8. Brain Failure 脑浊, “Anarchy in the PRC”
  9. Brain Failure, “KTV”
  10. SUBS, “Down”
  11. SMZB, “Chinese Music”
  12. Anarchy Boys 无政府主义男孩, “Mistake” 错误
  13. P-Town 皮痛, “E.I.S.V.”
  14. Shochu Legion 烧酒军团, “Mask” 面具
  15. Hell City, “Unconstraint”
  16. Misandao 蜜三刀, “La dernière victoire” 最后的胜利
  17. Shochu Legion, “Government Kill” 杀政府
  18. Shochu Legion, “Grosse bite” 大鸡巴
  19. Top Floor Circus 顶楼的马戏团, “A Jingle for Hot Star Chicken and it’s Free” 义务为豪大大鸡排所作个广告
  20. SMZB, “D.D.G.C.D.”
  21. Misandao, “Soul of Chinese Cops”
  22. Shochu Legion, “A.C.A.B.”
  23. SMZB, “La révolution des chengguan” 城管革命
  24. SMZB, “Violence in Public”
  25. Hang On The Box, “Kill Your Belly”
  26. Demerit 过失, “T.Z. Generation”
  27. Omnipotent Youth Society 万能青年旅店, “Tuer cette personne de Shijiazhuang” 杀死那个石家庄的人
  28. Demerit, “Beijing is not my Home”
  29. SMZB, “Truth Cover”
  30. Demerit, “Voice of the People”
  31. SMZB, “Don’t Let People Know”
  32. 69, “Le rock’n’roll aux caractéristiques chinoises” 有中国特色的rock’n’roll
  33. Anarchy Boys, “Qui acclamer?” 向谁万岁
  34. SMZB, “Smash His Statue”
  35. SMZB, “J’attends ce jour” 等待那一天
  36. SMZB, “Une chanson en l’honneur de Chen Huaimin” 献给陈怀民的歌
  37. He Yong 何勇, “Déchèterie” 垃圾场
  38. Muma 木马, “Pas de danse” 舞步
  39. P.K.14, “Ce train rouge” 这辆红色的列车
  40. SMZB, “Mother TAM”
  41. SUBS, “Brother”
  42. SMZB , “Chinalism”

SMZB, “Scream for Life”, in China Dream, autoproduit, 2004, p. 12

Cui Jian 崔健, “Le retour du vagabond” 浪子归, in 浪子归, Rock Records, 1986, pp. 55-56

Cui Jian, “Je ne possède rien” 一无所有, in 新长征路上的摇滚, Zhongguo lüyou shengxiang, 1986, p. 58

UnderBaby 地下婴儿, “Tous pareil” 都一样, in 觉醒, Rock Records, 1998, p. 93

Reflector 反光镜, “L’armée de l’ennui” 无聊军队, in 无聊军队, Scream Records, 1999, p. 113

Reflector, “Ce que j’ai envie de dire” 我想说的话, ibid., p. 116

Reflector, “Scream” 嚎叫, ibid., p. 117

Brain Failure 脑浊, “Anarchy in the PRC”, in Anarchy in the PRC, Broken Rekids, 2002, p. 120

Brain Failure, “KTV”, in Turn On The Distortion, Bad News Records, 2002, p. 123

SUBS, “Down”, in Down, autoproduit, 2006, p. 143

SMZB, “Chinese Music”, in Wuhan Punk, Nasty Vinyl, 2001, p. 144

Anarchy Boys 无政府主义男孩, “Mistake” 错误, in 无聊军队, op. cit., p. 152

P-Town 皮痛, “E.I.S.V.”, in 1st Demo, autoproduit, 2009, pp. 162-163

Shochu Legion 烧酒军团, “Mask” 面具, in 肆。和谐死了, autoproduit, 2014, p. 166

Hell City, “Unconstraint”, in Welcome to Hell City, Zhongkewen, 2012, p. 168

Misandao 蜜三刀, “La dernière victoire” 最后的胜利, in Chinese Boot Boys, Critical Ears, 2009, p. 190

Shochu Legion, “Government Kill” 杀政府, in , autoproduit, 2009, p. 197

Shochu Legion, “Grosse bite” 大鸡巴, in , autoproduit, 2012, p. 198

Top Floor Circus 顶楼的马戏团, “A Jingle for Hot Star Chicken and it’s Free” 义务为豪大大鸡排所作个广告, in 谈钞票伤感情 谈感情又伤钞票又伤感情, Mule Records, 2013, p. 200

SMZB, “D.D.G.C.D.”, in Sin Harmony 罪和谐, Maybe Mars, 2011, p. 207

Misandao, “Soul of Chinese Cops”, in Proud of the Way, autoproduit, 2005, p. 209

Shochu Legion, “A.C.A.B.”, in 壹, op. cit., p. 210

SMZB, “La révolution des chengguan” 城管革命, autoproduit, 2011, pp. 212-213

SMZB, “Violence in Public”, in 中国来信, Maybe Mars, 2014, pp. 223-224

Hang On The Box, “Kill Your Belly”, in Yellow Banana, Scream Records, p. 239

Demerit 过失, “T.Z. Generation”, in Bastards of the Nation, Maybe Mars, 2008, p. 266-267

Omnipotent Youth Society 万能青年旅店, “Tuer cette personne de Shijiazhuang” 杀死那个石家庄的人, in 万能青年旅店, autoproduit, 2010, p. 280

Demerit, “Beijing is not my Home”, in Bastards of the Nation, op. cit., pp. 303-304

SMZB, “Truth Cover”, in Sin Harmony, op. cit., pp. 319-320

Demerit, “Voice of the People”, in Bastards of the Nation, op. cit., p. 320

SMZB, “Don’t Let People Know”, in Scream For Life, autoproduit, 2006, p. 324

69, “Le rock’n’roll aux caractéristiques chinoises” 有中国特色的rock’n’roll, in 无聊军队, op. cit., p. 325

Anarchy Boys, “Qui acclamer?” 向谁万岁, in Oi!来自18岁的声音, People’s Records, 2002, p. 330.

SMZB, “Smash His Statue”, in A Letter From China, op. cit., p. 331

SMZB, “J’attends ce jour” 等待那一天, ibid., p. 334

SMZB, “Une chanson en l’honneur de Chen Huaimin” 献给陈怀民的歌, ibid., p. 338

He Yong 何勇, “Déchèterie” 垃圾场, in 垃圾场, Magic Stone, 1994, pp. 343-344

Muma 木马, “Pas de danse” 舞步, in 木马, Badhead, 1999, p. 347

P.K.14, “Ce train rouge” 这辆红色的列车, in 谁谁谁和谁谁谁, Badhead, 2004, p. 348

SMZB, “Mother TAM”, in Scream For Life, op. cit., p. 351

SUBS, “Brother”, in Down, op. cit., p. 353

SMZB , “Chinalism”, in Ten Years Rebellion, Maybe Mars, 2008, p. 362


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search